Stockholm Languidic à vélo

01 août 2016

1 août : Carhaix-Languidic

17h30 : nous sommes rentrés.

81 km, 5h38, Dp: 780 m

Jo et Hug 2014

(Jo et Huguette sur une piste en Serbie, souvenir, souvenir...)

Epilogue

Nous arrivons au terme de ce périple de 4131 km. Une fois encore, je mesure ma chance de voyager à vélo, un moyen fantastique pour découvrir des nouveaux pays et leurs habitants.
J'ai voyagé au cours de ma vie professionnelle, mais je ne connaissais que les aéroports et les hôtels.

Malgré des conditions climatiques peu favorables cette année, je n'ai souffert d'aucune courbatures ou douleurs musculaires à l'exception d'un rhume/angine et d'une intoxication alimentaire en Angleterre. Quant à Roll 2, il a encore fait le job sans problème. Je n'ai même pas eu une seule fois à gonfler les pneus pendant le voyage.

Je retiendrai des pays traversés :
- une Suède formidablement belle et propre avec ses villages et fermes ressemblant à celles des USA,
- un Danemark plat ou tout est fait pour les cyclos avec des gens joviaux au contact facile,
- une Allemagne du Nord remarquable par la reconstruction de ses très belles villes comme Lubeck, Hambourg, Brême,
- une Hollande quadrillée de canaux avec sa magnifique capitale Amsterdam et ses belles routes cyclables,
- une Belgique avec ses flamands d'une grande gentillesse et toujours serviable.
- une Angleterre avec ses routes étroites et dangereuses, inadaptées aux cyclos, et des automobilistes peu soucieux des 2 roues,
- une Irlande très verte, très sauvage, avec sa capitale Dublin, un grand village celte et des habitants d'une formidable hospitalité.

Comme à chaque voyage, j'ai fait des belles rencontres très enrichissantes. J'ai été hébergé par des cyclistes 3 nuits a Stockhom, 2 nuits à Brême et enfin, 2 nuits à Liverpool et 4 nuits à Cork avec Huguette. Je me suis fait de nouveaux amis.

Huguette m'a accompagné pour la partie anglaise et Irlandaise. La route très vallonnée et les mauvaises conditions météo l'ont un peu éprouvée. Les 6 jours de repos forcé à Cork lui ont été bénéfiques.
Quant à Christelle et Typhaine, elles ont parfaifement réussi leur première expérience de cyclo-randonneurs en effectuant Douvres-Londres aller/retour sur des routes très pentues. La cohabitation avec le baroudeur solitaire n'as pas été évidente au début mais on y est arrivé. Typhaine a adoré Londres et se souviendra toute sa vie de cette première expérience à vélo.

Mon soutien de l'Association du Syndrome de Wolfram a été un succès. La plupart des gérants de camping chez qui j'installais ma tente le soir ont accepté de transformer la facture en don. Je veux ici les en remercier.
De même, j'ai pu collecter des dons en direct au fil de mes rencontres. D'autres m'ont promis d'effectuer un don en ligne. Huguette a aussi collecté des fonds auprès des commercants de Languidic avant de me rejoindre. Une fois encore, ils se sont montrés généreux. Merci à tous !

La publication d'un post chaque jour sur le blog était une contrainte pour moi car j'étais dépendant des connexions wifi sur ma route et de leur qualité. Si la rédaction et la publication du texte ne prenaient que 20 mn en moyenne, il n'en était pas de même pour la publication des photos. Selon les pays il me fallait entre quelques secondes et quelques minutes pour publier chaque photo. Je donne une mention spéciale à la Suède et au Danemark, pour la qualité et la vitesse des transmissions. En résumé, je consacrais entre 1h30 et 2h00 par jour pour publier mes messages.
J'ai été récompensé de mes publications par des lecteurs fidèles. Ils m'envoyaient régulièrement des messages de soutien. Cela m'encourageait à poursuivre.

Maintenant, place aux jeux Olympiques de Rio.

Merci à vous tous et à la prochaine.

Posté par Lbj1 à 19:35 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,


31 juillet 2016

30-31 Juillet : Cork - Roscoff - Cahaix

L'embarqurment hier après midi sur le "Pont Aven" de Britany Ferry n'as posé aucun problème. La traversée a été calme.

DSC04563

Nous avons posé pied à terre à Roscoff à 7h15 ce matin et avons immédiatement mis le cap sur Carhaix. La traversée des Monts d'Arres est plutot facile avec des pentes n'excédant pas 3%.

DSC04570

DSC04573


A 13h nous faisons une pause déjeuner à Berrien : 2 commerces, une boulangerie et un café c'est tout ce qu'il nous faut ! Loulou le cafetetier retraité, ancien entrepreneur en Bâtiment à Helguat nous réserve le meilleur accueil. Il met à notre disposition une table, chauffe notre plat, lave notre vaisselle et nous offre le café.

DSC04571

Merci Loulou pour votre accueil. Nous nous souviendrons de votre cafe et de vos clients : des joyeux lurons !

Nous installons notre bivouac dans le joli camping municipal de Carhaix. Situé à proximité du canal de Nantes à Brest il est bourré de cyclos.
Charlene à la réception n'a aucune hésitation pour transformer la facture de la nuitée en don pour l'association et contribue personnellement à la cause que nous soutenons en nous remettant un billet de 5 euros.

DSC04574

Merci Charlene pour votre accueil et votre générosité.

Demain, si Huguette est suffisamment reposée, nous arriverons dans la soirée à Languidic.

81 km, 5h45, Dp : 701m

Posté par Lbj1 à 18:25 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 juillet 2016

26-27-28-29 : repos forcé à Cork

Après 3 nuits dans le camping confortable de Blarney, nous demanageons chez Gillian et Evan, un couple d'une formidable gentillesse habitant le village. L'aîné de leurs 3 enfants Shane, 27 ans, a embarqué sur un ferry pour Roscoff au mois d'avril pour se rendre à vélo en Australie ! Il est actuellement en Roumanie après avoir suivi comme nous il y a deux ans l'eurovelo 6. Quel formidable voyage !

Voici notre dernière photo de Cork.

DSC04535

On dirait une rue de San-Francisco, mais la maison bleue n'est pas celle où a vécu Maxime Le Forestier dans les années 70.

Après avoir sillonné Cork en long et en large, nous avons suivi la rivière Lee par une très belle voie cyclable jusqu'à Cobh.

DSC04546

DSC04536

C'est depuis ce village que le Titanic avait fait sa dernière escale en 1912, avant de traverser l'Atlantique à destination de New-York.

DSC04541

Il avait embarqué 123 passagers, des émigrants de la region qui partaient dans l'espoir d'une vie meilleure.

DSC04539

DSC04538

A cette époque, l'Irlande n'était pas encore indépendante, elle était sous domination britannique. 44 passagers survécurent au naufrage. Un musée dans le village est dédié au paquebot et à ses passagers.

Nous avons quitté mercredi nos nouveaux amis Gill et Evan.

DSC04551

Merci à vous deux pour votre gentillesse et votre hospitalité. Vous n'avez pas hésité à laisser votre porte ouverte alors que vous étiez au travail. Grâce a vous, et à Frio notre compagnon de jeu sur la pelouse, nous garderons un excellent souvenir de Blarney.

Gill nous a donné l'adresse des parents de Michael, un collaborateur dans sa société. Ils habitent à Douglas, à 10 km de Ringaskiddy le terminal de Britanny Ferries. C'est donc chez Ann et John, un couple de retraités que nous passons nos deux derniers jours en Irlande.

DSC04554

DSC04553

 

DSC04558

 

A Carrigaline Huguette a déniché ce tableau sensé definir la personnalité des "Joseph" :

DSC04556

Tout y est, sauf le vélo. A vous de juger si le texte connvient.

Nous prenons congé de Ann et John, un couple charmant et de leur fils Michael qui nous ont accueilli comme un membre de leur famille.

IMG_20160730_104328

Thank you Ann, thank you John, Thank you Michael. We enjoy our stay in your house. You are welcome to Britanny, we'll be happy to host you too.

Dimanche matin, après 14 heures de traversée, nous partons à l'assaut des Monts d'Arrée.

198 km, 13h, Dp : 1260m

Posté par Lbj1 à 12:05 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

25 juillet 2016

24 juillet : visite de Cork

Blarney le village de notre camping est situé sur les hauteurs de Cork.

DSC04518

La campagne est très vallonnée avec des parcelles bordées de haies et de talus. On accède à Cork par des routes très pentues.

DSC04519

 

J'ai dépanné un cycliste du dimanche avec une roue crevée. Il travaille pour la télévision.

DSC04524

En contre-partie de mon aide, il m'a promis de faire un don en ligne pour l'association

Cork est une jolie ville coupée en deux par la rivière Lee.

DSC04531

DSC04533

DSC04532

DSC04526


Nous étions convaincus que Britanny Ferries opérait tous les jours entre Cork et Roscoff. En réalité, Il y a seulement une navette le samedi. Il nous reste la solution Cork-Nantes en avion avec City Jet mais il n'y a qu'un vol par semaine et il a lieu le dimanche. Nous voilà donc bloquer pendant 6 jours à Cork !
Ce ne sont pas dans les habitudes de Jo le baroudeur de rester plus de 2 jours sur place. Il va ronger son frein ! En revanche, Huguette va pouvoir se reposer, elle en a besoin car les deux dernières étapes ont été particulierement physiques.

Je m'étais engagé auprès de Nolwen à publier un post par jour pendant le périple. L'objectif a été tenu. Maintenant que nous sommes en stand-by, je vais faire une pause. Je reprendrai la publication dés notre depart de Cork samedi prochain jusqu'à notre arrivée à Languidic mardi 2 août.
A très bientôt.

Posté par Lbj1 à 13:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]

24 juillet 2016

23 juillet : Clonmel - Cork

Des nuages noirs qui viennent du Nord, colorent la terre, les lacs, les rtivières... C'est pas seulement le décor du Connemara comme chante Michel Sardou, c'est le décor de toutes l'irlande.

DSC04484

DSC04480


Ce matin le ciel est encore très bas et la bruine nous accompagne pendant les 30 premiers kilomètres.

DSC04490


Nous déjeunons à Mitchelstown. Les nuages se déchirent enfin, le soleil est de retour.

DSC04497

DSC04508


Nous franchissons les "Nagles Mountains" qui culminent à 427 mètres d'altitude. La montée fait 6 km avec une bonne moitié à 7%. Les seniors ont encore de bonnes jambes et n'ont jamais mis pied à terre malgré des vélos bien chargés (30 et 40 kg).

DSC04517

DSC04511

DSC04512

DSC04502

Les petites routes sont souvent bordées de murs en pierres tres caracteristiques.

DSC04493


La fin du parcours est une succession de montées/descentes jusqu'à notre camping de Blarnay au Nord-Ouest de Cork.

DSC04499

Le gérant du camping, bien que sympathique, n'a pas voulu contribué au soutien de l'association. Il a néanmoins consenti une remise.


Demain nous visitons Cork et nous achetons nos billets pour le ferry Cork-Roscoff.

100km, 7h46, Dp: 889 m

Posté par Lbj1 à 15:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


23 juillet 2016

22 juillet : Kilkenny - Clonmel

Capture d’écran 2015-05-01 à 09

 Le parcours est un peu plus physique aujourd'hui.

DSC04454

Les 50 premiers kilomètres sont effectués sur des petites routes, très étroites avec tres peu de voitures.

DSC04457

DSC04458

. Nous roulons de fermes en fermes, de villages en villages, de troupeaux en troupeaux.

DSC04460

DSC04475

 

DSC04464

Parfois, il y a de fortes pentes sur plusieurs km.

DSC04467

 

Puis nous empruntons la N24 qui rejoint la ville de Waterford à celle de Limerick.

DSC04442

DSC04427

J'ai vu des jolies chaumières dans tous les pays traversés. L'irlande n'echappe mas a la regle.

DSC04474

Après une pause café/pâtisserie à Conmel, nous hésitons entre 2 options : tester l'hospitalité irlandaise en prenant un cap direct sur Cork et en tapant à la porte d'une maison avant la tombée de la nuit ou poursuivre notre route pour nous rendre à un camping à la ferme the "Apple Farm". Nous optons pour la seconde solution, car le ciel est menaçant et nous ne voulons pas prendre le risque de nous retrouver dans une situation périlleuse.

Traas, exploitant une ferme fruitière st son assistante Joanne nous font le meilleur accueil. Traas accepte volontiers que le montant de la nuitée soit au profit de l'association. Il nous offre une bouteille de jus de pomme bio.

DSC04478

DSC04479

Merci Traas et Joanne pour votre accueil et votre générosité.

83 km, 5h45, Dp : 828m

Posté par Lbj1 à 10:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juillet 2016

21 juillet : Hackestown - Kilkenny

Capture d’écran 2015-05-01 à 09

L'irlande a été sous domination britannique pendant plusieurs siècles. Elle a hérité des anglais, la conduite à gauche, le standard des prises de courant anglaise mais elle a abandonné les miles pour les kilomètres.


Nous visitons le chef lieu du County à 30 km à l'Ouest de Hackestown.

DSC04407

DSC04431


Ensuite, nous prenons une route plein Sud en direction de Kilkenny. Les grandes routes sont équipées d'une voie cyclable.
Nous reprenons du plaisir à rouler, même si le vent du Sud, relativement fort, contrarie notre progression.

L'Irlande est une verte campagne qui nous rappelle celle de notre enfance.

DSC04420

DSC04421

DSC04418

DSC04451

On se remémore, les odeurs subtiles de reines des près, de menthe...

DSC04413

DSC04414

DSC04416

Ici, il y a point d'élevages intensifs ou hors sol, la nature est restée sauvage.

Comme en Bretagne, il y a des dolmens,

DSC04417

et des chateaux en ruine.

DSC04439

DSC04443

Les gens sont symphas. Ils nous invitent à notre passage à boire le thé.

DSC04434

DSC04437

Le vent de face a miné Huguette cette apres-midi.

Nous campons à une dizaine de km au Sud de Kilkelny.

DSC04450

Samuel, le gérant, transforme le montant de la nuitée en don pour l'association.

DSC04453

Merci Samuel.

Ils nous restent 2 journées de vélo avant d'atteindre Cork.

73 km, 5h08, Dp : 400m

Posté par Lbj1 à 21:51 - Commentaires [4] - Permalien [#]

20 juillet : Dublin - Hachestown

Capture d’écran 2015-05-01 à 09

 Nous quittons notre camping de la banlieue de Dublin sous la bruine. Nous franchissons la chaine montagneuse "Wicklow Mountains" par une petite route bien tranquille, mais pentue pour rejoindre la Nationale 81.

DSC04379

La nationale descend plein Sud, une bande de sécurité nous permet de rouler sans stress.

DSC04382

Le trafic n'est pas important et les irlandais roulent cool, comme les américains.

Les pancartes sont en irlandais puis en anglais.

DSC04387

Le paysage ressemble beaucoup à la Bretagne, sauf qu'ici c'est beaucoup plus vallonné et plus sauvage. Les exploitations semblent petites.

DSC04389

Certains corps de fermes sont à l'abandon.

DSC04394

Il y a très peu de villages et ils sont très distancés les uns des autres. 

DSC04399

Les maisons sont d'une grande simplicité.

DSC04388


Il y a aussi de jolis manoirs.

DSC04401

Et des jolis villages.

DSC04403

DSC04409

Nous quittons la N81 pour rejoindre notre camping a 15 km. Nous croisons alors plus de tracteurs que de voitures. Le village de Hackestown sur lequel est installé notre camping est pavoisé aux couleurs américaines.

DSC04415

DSC04410

On prépare pour le week-end prochain le festival annuel de musique américaine, avec comme thème Elvis Presley.
Notre camping est du type "camping à la ferme" sans ferme. Il s'agit d'un pré avec un seul mobilhome occupé par des locataires. Il n'y a point de wifi, mais une vieille cuisinière a bois, une gaziniere et un congelateur. Bill, un retraité du coin vient nous rendre visite, puis c'est le tour de Dyn, le propriétaire. Dyn transforme la facture de la nuitée en don pour l'association.

DSC04411

Merci Dyn.


Cette journée a été agréable. Elle aurait été encore plus si le temps n'avait pas été aussi mitigé. C'est le temps irlandais !

Posté par Lbj1 à 12:24 - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 juillet 2016

19 juillet : visite de Dublin

Capture d’écran 2015-05-01 à 09

 Aujourd'hui est encore une journée exceptionnelle tant le ciel est bleu et la température élevée.

Notre camping est un parc parfaitement aménagé et ombragé. L'ambiance est familiale.

DSC04336

Il y a des jeunes de type "colo" et des couples avec enfants. Contrairement aux campings anglais où il n'y avait pas d'étrangers, ici les campeurs sont irlandais, anglais, allemands, français et hollandais. Il y a aussi un couple de cyclo-randonneurs hollandais.

Nous avons voulu visiter the Church Christ Cathedral, mais l'entrée est payante ; cela est curieux pour un lieu de culte.

DSC04351

DSC04357


Maintenant que la santé revient peu à peu, nous gouttons le traditionnel "Full Irish Breakfast".

DSC04344


Dans le quartier de Temple Bar, nous visitons un espace de mémoire dédié aux enfants en bas âge qui, dans les années 1920, ont été sortis des orphelinats et enterrés en pleine nuit, dans le secret, sans la présence de leus mères, sans sépultures, et sans cérémonies.

DSC04345

DSC04346

Somebody'children est une expression pulique qui veut rehabiliter ses enfants dont l'Etat et l'Eglise irlandaise n'a jamais voulu reconnaitre au nom d'une culture traditionnelle trop archaïque.

Nous retrouvons dans les rues un festival de vitrines colorées et fleuries.

DSC04342


Nous retiendrons de Dublin un grand village avec une population jeune et gaie.

DSC04361

DSC04367

 

La banlieue est aussi jolie avec ses pavillons individuels. Il n'y a pas ou peu d'immeubles d'habitat collectif.

DSC04374

DSC04376

Nous reprenons la route demain, direction Cork. Huguette s'est acheté pour son vélo une corne.

DSC04378

Ainsi, lorsque la locomotive, Jo et Roll 2 auront tendance à s'emballer sur la route, quelques coups de "pouet, pouet" la remettra rapidement à l'ordre !

 

Posté par Lbj1 à 19:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juillet 2016

18 juillet : visite de Dublin

Capture d’écran 2015-05-01 à 09

 C'est sous un magnifique soleil que nous prenons notre petit déjeuner ce matin. Je me suis rendu au check-in du camp pour les formalités d'entrée. Alan, à la réception, accepte bien volontiers de transformer les 2 premières nuits d'hébergement en don pour l'association. Merci Alan, pour votre contribution.

Le tarif ici est 250% moins cher que celui du dernier camping en Angleterre.
Nous avons pour voisins une colonie de vacances de 57 adolescents français, garçons et filles, encadrés par 7 adultes. L'ambiance est "bon enfant".

DSC04293

Cette fois on se sent véritablement en vacances.

Nous prenons le bus pour nous rendre dans la capitale. Contrairement à Paris ou Londres, la ville est à échelle humaine.Elle est coupée en deux par la rivière Liffey.

DSC04303

Sur la rive gauche a été construit un vaste espace commercial accaparé par les grandes enseignes traditionnelles du prêt-à-porter et de la restauration. C'est un quartier insipide comparable aux expaces commerciaux piétonniers des grandes villes.
Sur la rive droite, c'est tout le contraire. Les immeubles ont de magnifiques façades qui ressemblent à celles des villes des Etats-Unis (en fait, c'est l'inverse qui est le plus juste). Tous les quartiers de la rive droite sont magnifiques.

DSC04315

DSC04316

DSC04322

DSC04327

Les vitrines sont belles et ornées de fleurs.

DSC04300

DSC04305

DSC04308

L'ambiance dans les rues est extraodinaire. On chante et on joue de la musique partout, dans la rue comme dans les bars.

DSC04319

DSC04314

DSC04334

Bien qu'il fasse chaud aujourd'hui, flâner dans ces rues est une vraie bouffée d'air frais. Notre décision est prise, nous allons passé une journée supplémentaire à Dublin.

Posté par Lbj1 à 22:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]