Je reprends la main sur le blog comme convenu. Christelle et Typhaine sont restées à Londres alors que nous avons repris la route vers Liverpool.
Le voyageur solitaire a eu quelques difficultés à rouler avec une partie de sa tribu. Huguette a vite retrouver ses marques car elle a roulé avec moi plus de 10000 km en voyage. Avec la seconde et troisième génération cela a été un peu plus compliqué. Après s'être accordé sur des règles de fonctionnnement en groupe, nous sommes arrivés à bon port et avons visité ensemble la capitale anglaise pour le plus grand bonheur de Typhaine.
Je tire mon chapeau aux deux jeunes apprentis cyclos, car traverser le Kent de Douvres à Londres n'est pas évident pour des néophytes. Outre la dangerosité des routes anglaises à vélo, le relief n'est pas tendre avec les cyclistes. Si les collines ne sont pas bien hautes, elles sont très nombreuses et les pentes atteignent 11 %. Bravo les filles !

Nous avons roulé ce matin pendant 30 km pour traverser Londres depuis la banlieue Sud ou nous campions jusqu'à la sortie de la banlieue Nord.
Fidèle à mes habitudes, nous avons fait le ravitaillement du jour dans la capitale pour être parfaitement autonome. Bien que ce ne soit les grandes chaleurs, nous nous sommes approvisionnés en glace dans une taverne que fréquentait Wiston Churchill dans sa jeunesse.

DSC04133

DSC04132

Nous avons fait notre dernière photo de Londres devant l'entrée de Hyde Park.

DSC04135

Nous sommes samedi, les belles toilettes sont de mise.

DSC04141

Les routes du Conté de Buckinghamshire sont aussi dangereuses que celles du Kent, mais les collines sont moins denses.

 

DSC04143

DSC04137

DSC04148


Nous installons notre tente dans un camping à la ferme à Stoke Hammond. La propriétaire Rosemary nous fait la gratuité en faveur de Wolfram.

DSC04155

Merci Rosemary pour votre accueil et votre contribution à l'association.

92 km, 6h25, Dp : 635 m