Capture d’écran 2015-05-01 à 09

A 6h ce matin une grosse averse annonce l'ambiance de la journée. Je déjeune sous le chapiteau de Peter, avant de démarrer une journée particulièrement difficile.

Nous sommes dans le Nord, le ciel est bien bas.

DSC03937

A Nieuwpoort, j'emprunte la voie cyclable le long du canal qui rejoint la ville à Dunkerque.

DSC03943

Une embellie passagère me permet de visiter Veurne, la dernière ville belge avant la frontière.

DSC03942

DSC03941

DSC03939

L'accalmie est de courte durée, le ciel annonce de violentes averses.

DSC03945

Je passe la frontière à 11h30 totalement trempé.

DSC03948

Le ciel se découvre l'après midi pour laisser place à un vent de face de 60 km qui me cloue sur la route.

DSC03953

DSC03951

Je progresse à moins de 10km/heure sur une route bien française, sans bande de sécurité pour les cyclos.

DSC03949

C'est un soulagement lorsque je vois la pancarte Calais.

DSC03958

Je passe devant la jungle.

DSC03961

La route qui conduit les camions au port est protégé par des barbelés.

DSC03959

Combien sont-ils dans la jungle ? Plus de 5000 selon un CRS de Morlaix que je rencontre dans la rue. Je fais aussi la rencontre de Salim un jeune soudanais de la jungle.

DSC03963

Il a mis 89 jours pour venir du Soudan à Calais en passant par la Lybie puis l'Italie. Il tente depuis un mois de passer en Angleterre. Nous avons discuté dans la rue en anglais. Je lui ai remis un billet de 20 euros et lui ai souhaité bonne chance.