Capture d’écran 2015-05-01 à 09

Ce matin, j'ai fait le bilan de mes bagages après deux jours de vélo sous le déluge à Paris. Mes sacoches sont encore étanches malgré leurs nombreux périples. Puis, je suis allé faire quelques courses. Il s'agit d'aller repérer les produits dont je vais avoir besoin, leur prix, leur taille et leur conditionnement. Ce sont des détails qui comptent pour le voyageur à velo. Ex. aux USA, le beurre est soigneusement emballé en mini portion dans une boite en carton solide, par contre c'est une galère pour acheter deux tranches de jambon, celui- ci est conditionné en sachets de 500 g minimum !


L'après midi est consacrée à la visite de la capitale.

DSC03001

 Le cowboy américain est devenu viking.

DSC03003

DSC03023

DSC02993

Il n'y a pas que Roll 2 qui porte des sacoche.

DSC03006

Ici, tout est organisé pour les déplacements à vélo.

DSC03033

Les voies cyclables sont de véritables autoroutes pour cyclistes. Elles ont leurs propres feux avec même des ralentisseurs avant les passages piétons.

DSC03038

Les cyclistes de tout âge roulent vite (entre 20 et 30 km/h). Ils ne sont pas en balade ; le vélo est un véritable moyen de déplacement. Ainsi, la circulation automobile est bien plus fluide que dans la pluspart des capitales du Sud de l'Europe.

Je dors ce soir chez Eric, un autre postier !
Eric a aussi traverser les USA de New-York à Los Angeles, par une route plus Sud que la mienne (Tenessee, Louisiane, Texas).
Merci Erik pour cette bonne soirée. Tu est un super cuisinier, ta cuisine me rappelle la Californie.

20 km